Bandeau ActivDog.be

Droits des personnes âgées

A l'attention des étudiants désireux de faire un travail en relation avec les activités assistées par l'animal.

Modérateurs: Marie-Paule, Modérator, Administrateur

Droits des personnes âgées

Messagepar Marie-Paule » Sam Août 07, 2010 2:49 pm

T. Hammarberg, délégué par les OING du Conseil de l'Europe s'est déplacé un peu partout en Europe et a constaté la précarité des personnes âgées.
Voici le texte qu'il a transmis au conseil. Je vous mets le lien mais aussi le texte.

http://commissioner.cws.coe.int/tiki-view_blog_post.php?postId=66

Des centaines de milliers de personnes âgées en Europe se battent au quotidien pour leur survie. Beaucoup se trouvent dans un complet dénuement. Elles sont souvent ignorées de la classe politique et considérées comme non productives et inutiles dans la société moderne. Les programmes d’austérité des gouvernements ne doivent pas compromettre davantage encore les droits de l’homme de nos aînés.

Les personnes âgées figurent parmi les groupes vulnérables qui subissent de plein fouet la crise économique. Elles sont durement frappées, notamment dans les « pays en transition » du continent européen. Le nombre de personnes âgées qui mendient dans les rues montre bien que leur droit à un niveau de vie adéquat - qui fait partie des droits de l'homme – n’est pas respecté. Il n’est malheureusement pas exagéré de parler de « génération perdue ».

Certaines personnes âgées sont particulièrement menacées. Ainsi, les femmes âgées ne touchent souvent qu’une petite retraite, car elles ont renoncé à exercer une activité professionnelle pour s’occuper de leur famille. En outre, l’accroissement de la population immigrée s’accompagne d’une augmentation du nombre des migrants âgés. Or, les pays européens ne semblent absolument pas préparés à s’occuper d’eux.

Régimes de retraite : une réforme dans la douleur
La crise économique contraint un certain nombre de pays à réformer leurs régimes de retraite. Mais nous n’avons apparemment pas encore tout à fait compris que plusieurs générations risquent de connaître la pauvreté lorsqu’elles atteindront l’âge de la retraite.

La Charte sociale européenne reconnaît que, « toute personne âgée a droit à une protection sociale ». Les Etats ont l’obligation de veiller à ce que le montant des pensions soit suffisant pour permettre aux personnes âgées de mener une « existence décente ». Les pensions doivent donc être indexées et dépendre du salaire moyen et du coût de la vie en général.

Le nombre des personnes de 65 ans et plus vivant dans l’Union européenne devrait augmenter de 70 % d’ici à 2050, et le nombre des plus de 80 ans, de 170 %, selon la Direction Générale de la santé de l’UE. Cette évolution démographique nous imposera de revoir nos stratégies en matière de sécurité sociale, mais aura aussi d’importantes répercussions sur les systèmes de santé. Il sera nécessaire d’adopter des politiques en faveur des personnes âgées et de renforcer la prévention des maladies chroniques, qui sont en fait plus invalidantes que le vieillissement lui-même.

Beaucoup veulent travailler plus longtemps
Par ailleurs, de plus en plus de personnes atteignent l’âge de la retraite en pleine forme et préféreraient poursuivre leur activité professionnelle. Or, beaucoup sont marginalisées du fait d’une discrimination liée à l’âge : les seniors ont moins de chances d’être embauchés ou promus et risquent davantage d’être licenciés. Ils sont tout simplement privés du droit au travail.

Ce constat n’a cependant pas suscité la nécessaire réflexion sur la manière d’utiliser pour le bien commun les compétences et l’expérience professionnelles des seniors et leur attachement à leur métier. Il serait pourtant logique d’assouplir les règles concernant l'âge de la retraite, en tenant compte des préférences et des capacités de chacun, surtout lorsque les ressources disponibles sont insuffisantes pour garantir des retraites décentes.

Les responsables politiques vieillissent aussi …
Les personnes âgées ne se font guère entendre sur la scène politique et dans les médias. Leurs droits sont souvent ignorés, voire bafoués. Le fait qu’une nette majorité des personnes âgées sont des femmes explique peut-être aussi ce manque d'attention politique.

Les dirigeants européens seraient bien inspirés de revoir leurs politiques relatives aux droits des personnes âgées. S’ils ne le font pas rapidement, ils subiront eux-mêmes les conséquences désastreuses de leurs politiques actuelles.

Thomas Hammarberg
Avatar de l’utilisateur
Marie-Paule
Modérateur(rice)
Modérateur(rice)
 
Messages: 1741
Inscrit le: Mar Nov 21, 2006 11:18 pm
Localisation: Genval - Belgique

Retour vers Mémoires, TFE, Etudes ...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron